Social Icons

lundi 6 février 2017

Extraits de " Confidences Spirituelles "



 
Extraits de
"Confidences Spirituelles"
de Reynald Roussel



 

" Père Antoine ! " 

Ma première rencontre avec l’homme qui allait, avec d’autres, faire basculer ma vie.

J’étais en recherche de savoir, de savoir terrestre et spirituel. 


La providence mit alors sur ma route une dame qui me dit : "Reynald vous devriez aller chez les Antoinistes."


Mazette!!!

Qui sont ces gens ?
Elle me donne l’adresse du lieu où je peux rencontrer les Antoinistes . Qui sont-ils donc?

Je me rends à l’adresse indiquée, là, je vois une maison, j'apprendrai par la suite qu'il s'agit un temple.

Je rentre, une femme habillée de noir me dit salut, et je fais comme si je la connais. Je file droit devant, vers une grande porte par laquelle je sais que l'on peut entrer. Là, stupeur, un grand panneau :" SILENCE ".

Une salle austère, froide, et des affiches "silence- silence", des bancs en bois, un sol gris et une grande photo, celle d’un homme aux cheveux blancs, longs, la main droite à hauteur du visage, comme s'il l'imposait sur la tête d'un enfant, un regard perçant.


Père Antoine
A cet instant je frissonne, pas d'émotions, mais de peur. Où suis-je ? Est-ce une secte ? Un lieu de magie ? Bref, je comprends rapidement que je suis dans un lieu qui n’est pas de ce monde, un lieu étonnant, sous le regard d'un homme qui semble me sourire, m'observer. Comme je ne suis pas timide, je m'assieds et lui parle, je lui dis que je ne le connais pas.

Je vais réciter un Notre Père classique , et je sors doucement. A ce moment je vois d'indiqué : "Dimanche 10 h lecture".

Je demande à la dame en noir si je peux y assister, elle acquiesce et désire savoir si c’est la première fois que je viens. Je confirme que oui.
On me donne un fascicule. Je souhaite faire une offrande comme dans nos églises. Elle refuse, je sors et là Ouf ! Je reprends conscience de la vie.

Cette photo, ce lieu triste, pour moi qui aime les dorures des lieux de culte, cette femme en noir ni jeune, ni âgée, tout m'interpelle!! Il faut que j’en sache plus !


J’explique mon aventure à un copain.

Je lui dis:" Demain tu m'accompagnes à la lecture voir ce qui se trame." il me répond : " tu y vas seul, j’attends dehors et si tu ne ressors pas j'alerte la police!!! ".

Voilà où nous en sommes quand la tête travaille à fond!!!

Dimanche 10h, j’arrive au temple en silence, une quarantaine de personnes de tous âges attend en silence. Evidemment, pas de papotages, comme dans les messes, silence !

Un homme corpulent monte à une sorte de tribune suivi d’une femme âgée, il me semble. Une lecture austère commence, je ne pige rien, je ne suis pas à l'écoute. J’observe, j’ai froid !
La lecture finie, ils repartent, tous deux. L'assistance ne bouge pas, je fais de même.

Une femme arrive, se penche sur un orateur du premier rang, elle lui parle, il se lève, la suit. Elle opère ainsi avec chaque personne.

La salle se vide doucement. Mon tour arrive enfin. Elle se penche, me parle :" Voulez-vous consulter?" Je crois que c'est le mot exact. Je comprends qu’elle m'invite à la suivre!!!
Je suis angoissé, j ai froid. Encore deux mètres et me voilà face à face avec une autre femme en noir, et l'homme en photo au-dessus de ma tête, je lui explique que je viens pour la première fois, elle me répond:" Que vous voulez vous demander au Père Antoine?"

Je ne sais pas quoi répondre. Bêtement, je demande si j'ai raison de vouloir prendre le chemin auquel je pense.

Elle me dit que j'aurai la réponse dans les jours suivants.
Faut-il que je revienne ? Elle sourit et répond par la négative, c'est plus simple que ça, elle va prier pour moi.

Dans ma tête, étonné, je m'inquiète de tout ce cinéma.


Je sors, le copain m'attend mort de rire, soulagé malgré tout de me voir. Il souhaite que je lui raconte. Hormis ce vous avez lu au-dessus, rien de plus à ajouter. Il a cependant envie d'observer qui va sortir de temple.


Et là, surprise!

Une superbe femme en rouge, bas, talons sort habillée en civil. Il s'agit de celle qui m'a reçu en noir, elle est à ce moment suivie d'un homme en tenue de mécanicien, celui qui était au perchoir.

Mais qu'est-ce que tout ce cirque !?

Et la journée passe. À cette époque, j'allais courir toutes les conférences de Paris pour apprendre, apprendre, apprendre.
J'étais perdu !

Le mercredi suivant j'étais dans une salle parisienne.

La conférence finie, un médium monte faire ses contacts (Gérard décédé à ce jour.) et salue le public.

Il dit alors:

"Avant de commencer j’ai un message que je ne comprends pas à donner à un monsieur dans la salle. Je le délivre avant de débuter la séance classique.
Monsieur vous êtes sur la bonne voie, ne vous perdez pas, vous êtes sur le bon chemin, Antoine."

Et là bien sûr je pleure, je comprends plein de choses.

Je retourne au temple. La suite est personnelle, mais chaque fois dans ma vie que j'ai eu un problème, le Père Antoine et les Antoinistes m'ont aidé et continuent. encore!!!

Copyright Les 4 R. 2017 ©

Extraits Confidences Spirituelles

1 commentaire:

  1. Oh j aurais tellement voulu savoir la suite.....

    RépondreSupprimer