Social Icons

mardi 19 avril 2016

Interview de Céline Monier

Interview de Céline Monier




Médium - Maitre Reiki Kundalini


- Tout d’abord, pourriez-vous nous raconter votre parcours ?

CM. : Je suis Médium de naissance, mais étant née dans une famille très rationnelle, j’ai bloqué mon don à 10 ans ayant assez peur de ce que je ressentais et n’ayant personne autour de moi pour m’expliquer ce qu’il se passait.

Je suis donc devenue à mon tour très rationnelle à partir de l’adolescence, et après mes études, je me suis mise à travailler dans la banque, environnement très rationnel également.

Ce qui est amusant, c’est qu’à peine embauchée, à 22 ans, une de mes clientes m’avait proposée de faire mon thème astral, ce que j’ai accepté. En me le remettant, elle m’a dit: « mais que faites vous dans la banque?!!! Vous êtes faites pour être une artiste, et bien d’autres choses également! » .

J’avoue être complètement passée à coté car ce qu’elle me disait à l’époque ne me parlait pas du tout.

Ensuite, quelques années après j’ai créé ma propre société de courtage en crédits, et ce pendant 10 ans.

A nouveau, lors d’une consultation avec un astrologue, il m’a redit quasiment la même chose.

J’avoue avoir été très intriguée cette fois, surtout que depuis mes 30 ans, progressivement j’avais réouvert mes dons, tranquillement, mais seulement pour mes proches et moi-même.

Lors d’une séance chez une énergéticienne, il y a environ 2 ans, elle m’a également dit la même chose en rajoutant que je devais faire des soins, mais cette fois en précisant que si je ne l’entendais pas, je risquais de déclencher des maladies car je n’étais pas sur mon chemin.

Je suis sortie de cette séance complètement atterrée, mon activité de courtage tournait bien, je n’avais vraiment aucune envie de faire autre chose, et pourtant j’ai bien eu conscience que c’était la dernière fois qu’on me mettrai en garde.

Au bout de 3 mois, j’ai fini par accepter ma mission de vie, et là tout s’est ouvert pour que tout se mette en marche…

- Comment avez-vous découvert votre don de médium ?

C.M. : Je suis Médium de naissance. Mes dons se sont manifestés très jeune car j’ai encore en mémoire des choses assez incroyables, dans ma chambre et dans la cuisine quand j’avais environ 3 ans. Je sentais des présences, j’avais des informations qui « sortaient de nulle part », on me disait souvent « mais comment tu sais ça? » et moi je n’en savais rien…

Donc j’avoue que c’était assez effrayant parfois, je n’arrêtais pas de demander à mes parents si les fantômes existaient et eux me disaient « mais non voyons! » ce qui me rassurait d’un certain coté, car j’avais très peur. C’est pour ça qu’à 10 ans, j’ai dit: « tout ça, ça n’existe pas puisque mes parents le disent » .

Puis vers 30 ans, j’ai rencontré une Médium qui m’a fait reconnecter à mes dons, qui m’a donné des clés, et là tout à pu se réouvrir mais à mon rythme.

- De quelle façon se manifeste votre médiumnité ? Par Clairvoyance ? Clairaudiance ?

C.M. : Ma médiumnité se manifeste de manière assez variée: je suis clairaudiente, clairvoyante, j’ai des flashs et des ressentis.
Mais tout ne se manifeste pas en même temps, c’est vraiment très varié, en fonction de chaque séance.

- Avez-vous dans votre famille des membres qui ont également des dons parapsychiques ?

C.M. : je sais que mes dons m’ont été transmis par ma mère car nous avons eu à plusieurs reprises des modes de communication et des synchronicités assez particulières. Par contre, comme je l’ai dit, elle ne les a pas développé elle même car elle reste très rationnelle et n’est pas très intéressée par le sujet.

- En quoi consiste la peinture énergétique ?


C.M. : La peinture énergétique consiste à peindre sans « mentalisation » de la création, c’est à dire de manière complètement spontanée. C’est donc de la peinture abstraite puisqu’il n’y a pas de volonté de produire un objet en particulier.

Par ailleurs, les toiles ont également la faculté d’avoir des propriétés énergétiques qui permettent d’interagir avec le lieu où elles sont exposées et de rétablir l’harmonie du lieu.

- A quelle occasion avez-vous découvert le Reiki ?

C.M. : Comme je l’ai expliqué, suite à la fois ou j’ai su que je devais changer de voie et en plus me mettre à faire des soins, peu de temps après une amie me dit qu’elle va voir une conférence sur le Reiki.

A l’époque j’en avais entendu parler sans savoir exactement ce que c’était. Je suis donc allée à cette conférence avec elle. 
En en sortant, je savais que c’était ce que je devais faire et très vite, j’ai suivi la formation.

- Quelle modalité de Reiki avez-vous pratiqué en premier, USUI ou Kundalini ?

C.M. : Personnellement j’ai suivi les 3 niveaux de formation en Reiki Kundalini plus un booster, donc j’ai le niveau Maitre Reiki avancé.
Mon Maitre Reiki a suivi les 2 enseignements Usui et Kundalini. Nous en avons discuté et selon lui, le Reiki Kundalini est la version moderne du Reiki Usui, car grâce à la Kundalini, l’effet du Reiki est boosté et donc les soins sont plus rapides et plus profonds. 
Cependant ça ne veut pas dire que l’un est meilleur que l’autre.

- Quelle est votre plus belle expérience ? Que cela soit en Reiki ou en contact médiumnique ?

C.M. : Au début, je pensais que le Reiki était une chose et la médiumnité une autre car je me disais que quelqu’un qui est ouvert à un soin Reiki, ne l’est peut être pas pour la médiumnité.

Or aujourd’hui je sais qu’ils sont complémentaires et ce qui est amusant, c’est que j’ai beaucoup de contacts avec des défunts lors de mes séances de Reiki, bien que ce ne soit pas systématique.

En fait, ils viennent pour donner des clés parfaitement complémentaires aux soins.

J’avoue qu’au début, j’étais un peu réfractaires à dire aux personnes qu’un défunt était là mais quand j’ai vu les effets bénéfiques des infos que je donnais, j’ai compris que ce n’était pas un hasard.

Et ma meilleure expérience vient justement d’un de ces cas.
Un monsieur était venu me voir car il était perdu car il n’arrivait pas à savoir ce qui lui faisait plaisir. Il savait faire plaisir aux autres, mais lui n’arrivait pas à déterminer ce qu’il aimait, ce dont il avait envie et ça devenait problématique pour lui.

Au moment où nous avons commencé la séance de Reiki, je sens une femme à coté de moi, qui me donne son prénom. Or le prénom ne lui disait rien du tout, je continue donc en sentant toujours la présence de cette femme mais sans comprendre sa raison d’être là.

Puis soudain, j’ai une visualisation très claire: je vois une femme et un enfant d’une quinzaine d’année sur une charrette. Je situe l’action fin du XIX ème siècle.

La mère dit à l’enfant qui conduit la charrette de faire attention car il veut faire une manoeuvre périlleuse mais l’enfant insiste en disant qu’il n’y a pas de danger. Or la charrette se renverse et le femme meurt des conséquences de l’accident. Je sens alors toute la culpabilité, la détresse de ce jeune homme d’avoir insisté et surtout causé la mort de sa mère.

Je sens que sa souffrance est telle qu’il décide de se
couper de ses sentiments, de ses propres sensations. Et là je comprends qu’en fait, c’est la vie antérieure de la personne qui fait le soin.
Je lui explique alors ce que je viens de voir et pour lui tout s’éclaire: depuis toujours dès qu’il y a une histoire d’un enfant avec ses parents qui se passe mal dans un film ou un livre, il y est extrêmement sensible sans comprendre la raison de ses pleurs, et ce depuis son enfance.

Il a donc pu grâce à cela recoller les morceaux et comprendre la raison pour laquelle il n’arrivait pas à trouver ce qui lui faisait plaisir et en parallèle grâce au Reiki, faciliter l’élimination de tout l’émotionnel qui était bloqué en lui.

- Avez-vous quelque chose d’autre à ajouter ?

C.M. : J’ai autour de moi beaucoup de personnes qui se sentent de plus en plus appelées sur un autre chemin (en fait, LEUR chemin…), que ce soit dans le soin ou dans la médiumnité mais qui ont peur de lâcher leur job qui ne leur plait plus pour se lancer dans ces activités.
Je voudrais les rassurer et leur dire que c’est faisable, et surtout d’écouter leur cœur car depuis que moi-même j’ai pris mon envol, je n’ai jamais été aussi heureuse que depuis que j’aide à travers les soins Reiki ou les guidances de voyance.

Donc osez sauter le pas, ce ne sera peut être pas simple tous les jours mais vous ferez ce que vous aimez, et ça ça n’a pas de prix!
Je vous remercie ! _______________________________________________________
"Reporter de l'Au-delà" remercie Céline Monier pour son aimable participation.



Céline DEHEEGER- MONIER 
Maître Reiki/ Reiki Master 
+33 764 096 490
zenvsu.com 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire